Peut-on faire une prise de sang sans ordonnance ?

J'ai trouvé ça utile donc je partage avec mes proches ==>Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Si vous avez l’impression d’être enceinte, vous avez sans doute déjà pensé à faire un test de grossesse. Mais quel est le test le plus fiable ? Tous les spécialistes vous recommanderont de faire une prise de sang pour être fixé. Maintenant, demandez-vous : une prise de sang avec ou sans ordonnance ?

Prise de sang sans ordonnance : pourquoi ?

D’abord, parce que vous avez sans doute des symptômes de grossesse et voulez être fixée. Si vous n’avez pas envie de vous faire rembourser par la Sécurité sociale, alors c’est une bonne chose de demander une analyse de sang sans ordonnance. En effet, une prise de sang est généralement remboursée. Pour cela, vous devez vous rendre à l’endroit indiqué avec l’ordonnance d’un médecin.

Mais certaines conditions et situations ne vous permettent pas de voir un médecin. Si vous êtes mineure par exemple, il peut être difficile de devoir informer ses parents. Vous ne pouvez donc pas rencontrer un médecin qui accepte de vous délivrer une ordonnance sans l’autorisation de vos parents. Mais vous pourriez profiter d’une prise de sang grossesse sans ordonnance dans un planning familial. Si donc vous redoutez d’informer vos parents, il est quand même possible de s’assurer qu’on est enceinte.

La prise de sang sans ordonnance est tout aussi envisageable lorsque vous n’êtes pas couverte par la sécurité sociale. Nombre de migrants et d’étrangers ne peuvent pas être remboursés par la Sécurité sociale en France pour diverses raisons. Mais certaines de ces femmes étrangères qui se rendent dans un centre approprié, le spécialiste peut leur proposer une prise de sang grossesse sans ordonnance et les aider à savoir si elles sont vraiment enceintes.

Comment on procède pour une prise de sang sans ordonnance ?

Dans un premier temps, vous devez vous rendre dans un centre médical, un hôpital ou un centre de planning familial. Il faut évidemment que ces établissements acceptent de prendre en charge une prise de sang grossesse sans ordonnance. Pour un certain nombre de raisons juridiques, sociales ou éthiques, certains médecins exigeront une ordonnance. Ce sera peut-être le cas si vous êtes mineure.

Maintenant, admettons que le centre médical en question accepte de faire la prise de sang. Comment peut-on faire une prise de sang sans ordonnance ? Il n’y a rien de plus simple. Il ou elle vous fera une injection au niveau du bras ou de l’intérieur du coude pour recueillir une partie de votre sang…et c’est tout. La prise de sang peut être faite à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Par précaution, évitez néanmoins de faire un test à l’heure où le laboratoire est en train de fermer. Le professionnel aura peut-être tendance à expédier la prise de sang grossesse sans ordonnance.  Vous devrez attendre quelques jours pour recevoir les résultats. Nombre d’établissements envoient ce type de résultats par mail, bien souvent pour protéger l’anonymat du patient.

D’autres experts vous recommandent de revenir dans le centre médical dans le but de vous expliquer la teneur de vos résultats. Si vous ne savez ni lire ni comprendre des résultats de tests de ce type, ce sera la meilleure option.

Que disent les résultats ?

Le but d’une prise de sang sans ordonnance est de déterminer le taux de HCG (hormone gonadotrophique chorionique) dans le sang. Cette hormone est sécrétée par une femme enceinte, dès le début de la grossesse, et ce jusqu’au 9ème mois. Le corps la secrète même dès que l’embryon se fixe dans la paroi utérine, et on la trouve à la fois dans l’urine et dans le sang. Le taux de HCG augmente progressivement pendant les 8 premières semaines de grossesse, et il atteint son niveau maximal entre la 7ème et la 12ème semaine.

Pour que le résultat soit donc plausible, vous devez faire une prise de sang grossesse sans ordonnance à partir du 10ème jour qui suit votre dernier rapport sexuel. Pourquoi ? Parce que le corps ne secrète de l’hormone chorionique qu’à partir du 9ème jour qui suit l’ovulation. Lorsque vous recevez vos résultats, 2 options sont possibles :

Premièrement, le taux d’hormone chorionique est inférieur à 3 UI/ml. Si vous avez effectué le test au moins 10 jours après votre dernier rapport sexuel, ce taux est sans appel : vous ne pouvez pas être enceinte, car ce résultat signifie qu’il n’y a presque pas de HCG dans votre sang.

Deuxièmement, votre taux de HCG est supérieur à 3 UI/ml. Il est à peu près sûr que vous êtes enceinte. On recommande habituellement de faire un second test quelques jours plus tard. Mais les chances que la prise de sang sans ordonnance confirme la grossesse sont élevées. En effet, le test est fiable à 100 % lorsqu’il a été correctement effectué.

Bien sûr, le risque d’erreurs est envisageable. Par exemple, si vous effectuez la prise de sang grossesse  sans ordonnance 10 jours plus tôt, il indiquera peut-être que vous n’êtes pas enceinte alors que c’est le cas. Il est aussi probable que vous preniez des médicaments qui contiennent de l’hormone HCG. Après un test du sang, votre résultat indiquera peut-être  que vous êtes enceinte alors que vous ne l’êtes pas.

Donc, peut-on faire une prise de sang sans ordonnance ? Bien sûr, tant que vous vous rendez dans le bon établissement. Et ils sont nombreux qui sont prêts à le faire.

Combien ça me coûte ?

Le tarif de la prise de sang est relativement bon marché. La Sécurité sociale la rembourse autour de 20 euros. Nombre d’établissements proposent donc  de faire une prise de sang sans ordonnance au tarif de 17 à 25 euros. Le risque de payer plus que ce montant n’est pas exclu. Certains praticiens qui proposent d’expliquer les résultats après les tests après analyse exigeront peut-être jusqu’à 30 euros. En comparaison, le test de grossesse urinaire est bien moins cher, puisqu’il coûte environ 7 à 10 euros.

J'ai trouvé ça utile donc je partage avec mes proches ==>Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0