Pertes blanches pendant la grossesse : faut-il s’inquiéter ?

J'ai trouvé ça utile donc je partage avec mes proches ==>Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Les pertes blanches sont plus un sujet d’inquiétude qu’une bonne nouvelle pour de nombreuses femmes. Celles qui sont enceintes sont parfois plus nombreuses à s’inquiéter au sujet de ce phénomène somme toute normal. Avant tout sachez que c’est totalement normal pour une femme d’avoir une perte blanche cremeuse ou pas. Quelle différence entre les perte blanche normale (avant les règles, après ovulation) et celle qui apparaissent pendant la grossesse.

Les pertes blanches : ce qu’il faut savoir

La perte blanche qui peut être cremeuse est une sécrétion vaginale qui apparait pendant la période pré-pubère, et ce jusqu’à la ménopause. La perte blanche survient chez les jeunes filles pré-pubères un an ou quelques mois avant les premières règles, et est produite par le corps humain tout au long du cycle menstruel. Les pertes blanches sont encore connues sous le nom de leucorrhée. Les premières leucorrhées ont un peu l’apparence d’un blanc d’œuf cru. Elles sont plus liquides, inodores et transparentes. Mais tout au long du cycle menstruel et avec le temps, elles sont plus denses et tirent vers le jaune, voire le marron : on parle de perte marron.

Comment se forment-elles ?

Les leucorrhées se forment dans les parois vaginales. Pendant que les cellules vaginales se renouvellent, les plus anciennes se désagrègent et constituent une partie des pertes blanches qui s’écoulent via le vagin. Mais les cellules vaginales doivent être mélangées à d’autres substances pour donner aux pertes leur teneur et leur structure. Ce sont notamment la sueur et la glaire cervicale qui s’associent aux cellules vaginales pour former les leucorrhées.

Il arrive que les pertes blanches soient particulièrement malodorantes, ou qu’elles aient un aspect gris. C’est souvent le signe que la femme souffre d’une infection vaginale. Il faut d’autant plus s’inquiéter lorsque les pertes blanches sont trop abondantes, verdâtres, ou quand elles n’apparaissent pas du tout pendant une longue période. Il faut alors consulter un médecin qui trouvera la raison des troubles à l’origine de ce type d’affections.

Les pertes blanches pendant la grossesse

Les pertes blanches sont un signe de grossesse très probant. De nombreuses femmes enceintes affirment que les leurs sont plus abondantes dès le début de la grossesse, et leur donnent la sensation d’être constamment mouillées. Il ne faut pas s’en étonner, car les leucorrhées se forment encore plus facilement lorsque survient un bouleversement hormonal. Or, la grossesse entraine une modification irréversible de la production d’hormones qui se manifeste par une production abondante de pertes blanches.

pertes blanches

Cependant, la production n’est pas la même chez toutes les femmes. Il arrive effectivement que les pertes blanches soient rares chez une personne en début de grossesse. Chez d’autres femmes, elles surviennent effectivement, mais en très petites quantités. Par conséquent, il y a de fortes chances de déduire que les pertes blanches soient un symptôme de grossesse lorsque d’autres signes sont constatés :

  • L’absence de règles depuis au moins 8 semaines
  • Des nausées matinales
  • Des vomissements

L’apparence des pertes blanches pendant la grossesse varie aussi d’une personne à l’autre. En général, on constate qu’elles sont blanches, jaune clair, ou même jaune foncé. Bien souvent, elles ne sont pas malodorantes. En revanche, du fait de la production hormonale, ces pertes blanches pourraient être particulièrement denses.

Faut-il s’inquiéter de pertes blanches abondantes pendant la grossesse ?

Les pertes blanches abondantes pendant la grossesse sont plutôt un signe positif. Dans l’absolu, il ne faut pas s’en inquiéter. En revanche, vous devriez signaler la fréquence de production de ces pertes blanches à votre gynécologue. Toutefois, il y a lieu de s’inquiéter lorsque les pertes blanches comportent des traces de sang ; ou sont particulièrement malodorantes. Consultez le plus vite possible, car il est probable qu’on ait à faire là à une infection vaginale dangereuse pour la grossesse.

Recherches:

  • perte blanche grossesse
  • perte blanche cremeuse
  • les pertes blanches pendant la grossesse
  • pourquoi les pertes blanches pendant la grossesse
  • pertes grossesse quand sinquiéter
  • perte blanche et grossesse
  • consequences des pertes blanches chez la femme enceinte
  • pertes blanches pendant la grossesse
  • perte blanche cremeuse grossesse
  • perte blanche cremeuse enceinte
J'ai trouvé ça utile donc je partage avec mes proches ==>Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0